0

Votre panier est vide

Huit jours en Norvège


Maryll

Fondatrice

Cet été, je souhaitais refaire un trek de plusieurs jours, de préférence au milieu de nul part. Partir en autonomie pendant 7 jours en Islande avait été la meilleure décision de 2016. J'y avais découvert un plaisir immense de retourner à l'essentiel, un sentiment de liberté et des paysages à couper le souffle. Le moindre plaisir ou confort devient des joies immenses. Ici, c'est la Nature qui dicte sa loi. En quittant l'Islande, je m'étais promis de découvrir les pays scandinaves. Les moustiques finlandais me faisant peur, j'ai vite jeté mon dévolu sur le centre de la Norvège connu pour ses magnifiques treks et ses montagnes

1er & 2ème jours

Oslo est seulement à 2h30 de Paris en avion. Je profite de cette première journée pour découvrir la ville, ses boutiques de randonnée, et ses restaurants

Adresses:
Fiskeriet Youngstorget, Youngstorget 2b
Mesh | Backyard, Tordenskiolds gate 3

Le lendemain, nous partons tôt pour Dombas en train. 4h plus tard, nous prenons un bus qui nous amène à Grimsdalshytta, un refuge dans le parc national de Dovre. Les paysages sont superbes. Le lichen colore les montagnes d'une palette de verts. Une randonnée autour du refuge nous dégourdit les jambes.

Nous finissons de passer l'après-midi dans le salon du refuge qui a l'air tout droit sortie d'un livre de décoration. Le concept refuge en Norvège s'apparente plus à un hôtel tout confort. Le dîner est servi à table avec des produits de la ferme d'à côté, tout comme le petit-déjeuner. Je suis admirative de leurs refuges. Nous sommes loin, très loin d'un séjour à la roots sous la tente. Heureusement la connection au réseau mobile se limite à l'entrée du refuge (quand l'antenne fonctionne)

3ème jour

Direction Hageseter

5 heures de marche sous un grand soleil. Nous ne pouvions pas mieux commencer ce trek

Hageseter est un refuge pas très loin d'une route. Il y a donc plus de monde et des mobile-homes tout autour du refuge. Les Norvégiens apprécient d'y passer du temps autant l'été que l'hiver. Les petites montagnes environnantes leur servent de terrain de ski de randonnée

4ème jour

Direction Konsvold Fjellstue

Les paysages changent sensiblement. Nous arrivons dans une région plus montagneuse. La pluie pas très lointaine nous offre l'un des plus beaux arc-en-ciel de notre vie

Après 6h de marche, nous sommes heureux d'arriver dans ce petit hôtel traditionnel, fondé à la fin du XVIIIème siècle

5ème jour

Kongsvold Fljellstue est un point de départ pour les safaris de Muskox, boeufs musqués, originaire de l'Articque. Notre guide en est complètement passionné et part en flèche vers le plateau. 600 ou 800 mètres plus haut, complètement essouflée, je tombe également sous le charme de ses Muskox. Trois jeunes Muskox jouent tranquillement devant nous. Ils sont énormes, complètement inoffensifs tant qu'une distance de 200m de sécurité est respectée

Après une bonne demie-heure d'observation, nous quittons le guide direction Reinheim, un refuge perdu au milieu de nul part

Un peu avant d'y arriver, nous apercevons toute une famille de Muskox, avec des bébés, à notre plus grand bonheur. Reinheim est un lieu magique, complètement sauvage

L'eau va se chercher à la rivière. Le chauffage se fait au feu de bois. Pas de réseau. Le gardien du refuge se bat tous les ans pour garder sa place. Je le comprends. Les paysages autour sont magiques

6ème & 7ème jours

Direction Snoheim

La météo est au beau fixe. Nous décidons donc de partir pour Snohetta, la plus haute montagne de la région de Dovrefjell (2286m). 4 heures plus tard, la vue à 360° sur la région valait bien cette ascension

Pour les derniers 400m, nous avions laissé nos sacs de randonnée. Quelle idée de génie! Une fois récupérés, nous descendons pour rejoindre le refuge de Snoheim

Le lendemain, le temps a complètement changé. La brume, le vent et la pluie sont de sortie. Nous faisons le choix de longer Snohetta pour une randonnée de 5 heures. Les Muskox étaient au rendez-vous. Pas mécontente de retrouver la chaleur du refuge!

8ème jour

Direction Paris

Un bus nous amène à Hjerkinn puis un train pour l'aéroport d'Oslo

21h je suis rentrée chez moi à Paris avec une douce nostalgie d'avoir laissé les montagnes norvégiennes ce matin

Vous pouvez retrouver plus d'information sur le site internet de | DNT, l'association de randonnée norvégienne |


Rejoignez la communauté Amalthea